Accueil > Ingénierie > Thermographie infrarouge
»» Introduction à la thermographie infrarouge

La thermographie infrarouge est une technique de mesure sans contact des températures. Elle met en œuvre une caméra thermique .

La caméra thermique mesure les flux de rayonnement électromagnétique émis par tout objet. Elle produit une cartographie spatiale des températures (thermogramme) . La transcription en température fait intervenir des grandeurs d'influence telles que l'émissivité, la température d'environnement....

Son atout principal est de permettre l’estimation de l’état d’un équipement ou d’une installation sans arrêt de production et avant toute défaillance effective.

Elle est un des outils de diagnostic les plus précieux pour la maintenance préventive et la prévention des risques d’incendie.


»» Matériel et opérateur

La thermographie met en œuvre un appareil complexe (la caméra) et toutes les compétences d'un opérateur, qui doit au mieux maitriser cet appareil et la situation de mesure. La meilleure caméra mise dans des mains inexpertes peut engendrer de graves erreurs quant à l’interprétation des images thermiques.

Tout controle est suivi d'un rapport édité à l'aide d'un logiciel spécialisé.

Possédant la certification d'aptitude au controle des installations électriques par thermographie infrarouge suivant le document APSAD D19 , nous pouvons délivrer des certificats Q19. 

Le matériel que nous utilisons pour effectuer les contrôles est une caméra infrarouge qui travaille dans la bande : LW (ondes longues) de 8 à 12µm.


»» Domaines d'application

- Quelques exemples en électricité HT et BT

- Détection des points chauds pouvant conduire à un risque d’incendie

- Détection de déséquilibre de charge entre phases d’un réseau ou d’un moteur

Le thermogramme montre un point chaud sur une borne, problème de serrage.

- Quelques exemples en mécanique

- Controle de l'état d'un réfractaire de four

- Détection de fuite sur conduite vapeur

Le thermogramme montre un échauffement sur la flasque moteur.

- Quelques exemples dans le bâtiment

- Détection des déperditions thermiques au niveau des murs, des toitures

- Contrôle du fonctionnement des planchers chauffants

Le thermogramme montre qu’une partie du mur n’est pas isolée de l’intérieur.